Logo Seebrücke Schweiz

Objectifs et activités de SEEBRÜCKE

Nous construisons des ponts vers des havres sûrs.

SEEBRÜCKE Suisse s’engage pour un droit universel et humanitaire à la migration. Nous voulons créer une société dans laquelle la solidarité ne s’arrête pas aux frontières nationales, et qui s’oppose publiquement à la criminalisation du sauvetage en Méditerranée.

En été 2019 la capitaine du Sea-Watch, Carola Rackete, est arrêtée en Italie. Un petit groupe de militant*es de Suisse décide alors de dépasser le stade de l’indignation et de s’engager politiquement. Le groupe a rejoint le mouvement SEEBRÜCKE et fait désormais campagne pour la création de havres sûrs en Suisse. Pour se déclarer un havre sûr, les villes, les communes et les cantons suisses doivent:

  • se solidariser avec les personnes en exil et les objectifs de SEEBRÜCKE;
  • dénoncer publiquement la criminalisation du sauvetage en mer Méditerranée, soutenir activement les activités de sauvetage, parrainer et soutenir financièrement un navire civil de sauvetage, ou participer à un tel financement;
  • assurer un accueil et un hébergement rapide et sans formalités excessives pour les personnes sauvées en mer, en dehors des quotas de répartition des personnes en quête de protection;
  • faire pression sur la Confédération pour la mise en place de nouveaux programmes d’accueil légal des personnes en exil, ou pour l’extension significative des programmes existants, et offrir des places d’accueil supplémentaires;
  • favoriser l’arrivée des personnes à long terme, par la mise à disposition de toutes les ressources nécessaires pour une vie décente, en particulier quant au logement, à la santé et à l’éducation;
  • s’engager activement au niveau régional, national et européen pour mettre en œuvre ces revendications;
  • construire une alliance entre toutes les collectivités déclarées «havres sûrs» en Europe, pour revendiquer une politique migratoire européenne conforme aux droits humains;
  • communiquer régulièrement toutes les mesures prises pour devenir un havre sûr.

Quand les autorités fédérales ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités, la politique communale doit agir. Laisser des gens mourir en Méditerranée, tout en criminalisant le fait de sauver des vies humaines, ce n’est pas endosser ses responsabilités. Il faut cesser de laisser délibérément mourir des personnes en mer.